23 novembre 2006

Le bonheur...

Vaste sujet, juste deux mots...
Je suis intimement convaincue que le bonheur est avant tout dans la capacité à le trouver dans ce qu'on vit tous les jours plutot qu'à le chercher ailleurs : toujours attendre, remettre à plus tard le temps du bonheur, quand on aura ce poste coinvoité, cela nous rendra heureux, quand on aura des enfants, un compagnon, une maison, fait ce grand voyage, alors là oui on sera heureux...
On en perd la faculté de créer le bonheur avec ce dont est fait chaque petite journée qui passe : des miettes d'éternité. Et je reste émerveillée de voir combien ceux qu'on pense moins armés pour le bonheur sont souvent ceux qui le sont le plus, cette maman d'handicapé, ce petit garçon qui n'entendra jamais, cet homme dont le regard si bleu n'a jamais vu la moindre couleur et à l'autre bout du monde des enfants noirs de crasse jouant avec deux bout de bois.
Et s'il y a des misères et des malheurs trop fort pour gouter au bonheur espérons qu'ils puissent être le creusé des grandes joies de demain.
Quoiqu'il en soit, en la Principauté Petit Pois, comme chez nos voisins, les raisons de se rendre malheureux sont bien souvent les mêmes qui font le bonheur de ceux qui cherchent à être heureux.

2 commentaires:

gweniel a dit…

j'aime ton expression "miettes de bonheur"

chez nous on le cueille, comme on ramasse les cailloux sur le chemin

Princesse Petit Pois a dit…

Bien jolis caillous, bien jolie cueillette... Tu connais Émilie Jolie et la chanson du petit caillou?