21 mai 2007

Pour apprivoiser une coccinelle...

La mettre en confiance, avec une jolie feuille, ne plus bouger et regarder. Puis doucement la suivre dans ses mouvements...


Quand elle glisse sur son épaule, juste la suivre du regard...
Et d'une voix douce chanter "la demoiselle".




La regarder s'envoler et attendre la prochaine rencontre. Et si elle ne revient pas, rester confiant : elle enverra sa soeur ou sa cousine nous porter un message sur les paysages lointains où elle est partie à tire d'ailes...

5 commentaires:

mamzelle yaya a dit…

j' aime bien ton blog et la poésie qui s' en dégage
c'est regards d' enfants coloré !

sandrine a dit…

Elles grandissent trop vite tes puces, de gros bisous en espérant vous revoir très vite

marion a dit…

elle est passé par ici ce matin, elle s'envolait vers la mer ...

Princesse Petit Pois a dit…

Rhoooooooooooooo, moi qui avais cru le voir au fond du jardin ce matin, je me serai trompée sans doutes...

marion a dit…

alors comment va la coccinelle, ta poésie nous manque !