31 mars 2008

Honores ton père, oui mais en flamand...

Bon, je ne devrais même pas être en colère, après tout, ce qui se joue de l'autre coté des pointillées là bas n'est décidément pas mon histoire. Sauf que, voilà, ça me met tout de même en colère. Après les enfants, voilà que les anciens combattants, honorés pour bravoure en temps de guerre sur une plaque commémorative bilingue sont priés de s'exprimer en flamant uniquement. En effet à Overijse (Belgique), la plaque rappelant les aventures patriotes de deux aviateurs va désormais rendre hommage en flamant uniquement.
Oui mais, il y a un petit mais, tout de même, ho juste un détail, les deux anciens, honorés sur la dite plaque parlaient, semble-t-il français et quand j'emploie l'imparfait, c'est tout à fait ... imparfait puisque l'un d'eux s'exprime haut et fort et avec vigueur pour protester contre la mise à l'écart de sa langue natale sur la plaque qui relate ses exploits sous la botte nazi...
Tout bonnement navrant...

1 commentaire:

Pique moi ! a dit…

Bonjour,
je parcours ton blog (et l'autre aussi mais j'ai pas bien compris, tu es formatrice Montessori en congé parental, selon toute déduction...) depuis un moment, et je voulais juste te saluer avant de partir. Question de bonnes manières tout de même !
Je t'ai un moment imaginé près de la frontière belge, mais tu es bien plus au sud je crois. A bientôt probablement ! Kikizita