29 janvier 2007

Distance

En partant de ma ville natale en juillet dernier, je savais que deux choses seraient particulièrement difficiles : recréer un réseau de connaissance, à défaut de ces amies qui me suivent depuis des années et sont irremplaçables, et manquer tous les moment importants de la vie de toutes ces personnes qui me sont chères. Les deux heures de route qui me séparent de ceux que je considère comme les miens, sans compter ceux qui sont expatriés à des milliers de kilomètres, sont peu de chose au regard du lien qui reste tissé entre nous, pourtant, il me manque parfois cruellement ce temps ou un ticket de tram et quelques arrêts me permettaient de débarquer chez mes ami(e)s sur un coup de tête...

5 commentaires:

gweniel a dit…

et sais tu que tu manques aussi à tes amis??

Princesse Petit Pois a dit…

;-)

maman_bloggeuse a dit…

je ne crois pas que tu me comptes au nombre de tes amies proches mais moi aussi tu me manques ...

Princesse Petit Pois a dit…

Peut être pas parmi les intimes qui ne sont pas nombreuses, il faut dire, mais les proches, sans l'ombre d'un doute.
Bises

maman_bloggeuse a dit…

ça c'est gentil :-)
gros bisous et à très bientôt j'espère...